Attaques cardiaques : le Big Data peut prévenir les infarctus

Grâce au Big Data, il sera bientôt possible de prévenir efficacement les attaques cardiaques et autres incidents cardiovasculaires mortels. L’émergence des capteurs physiologiques sur les smartphones va notamment permettre la démocratisation de la surveillance cardiaque individuelle et augmenter de façon massive la quantité de données cardiaques disponibles pour les professionnels de la santé.

 

Suite : Attaques cardiaques : le Big Data peut prévenir les infarctus

Publicités