Quoi de neuf docteur smartphone ? 

Les applications mobiles en santé mentale sont de plus en plus nombreuses. Mais quelle est leur efficacité réelle ? Sont-elles une vraie promesse pour le soin psychologique ? Une analyse critique de la situation est indispensable.Source : Quoi de neuf docteur smartphone ? – Cerveau&Psycho

Publicités

DERMOCONTROL by DUCRAY : l’application mobile pour mieux vivre avec l’eczéma | Ducray

Mieux vivre avec l’eczéma

L’eczéma est une maladie de peau fréquente qui peut toucher tout le monde : les bébés, les enfants et les adultes. Il en existe différentes formes, dont les trois principales sont : l’eczéma atopique (ou dermatite atopique), l’eczéma de contact et l’eczéma chronique des mains. Pour en savoir plus sur l’eczéma, découvrez nos réponses d’experts.

 

La suite sur : DERMOCONTROL by DUCRAY : l’application mobile pour mieux vivre avec l’eczéma | Ducray

Lili Smart

LILI SMART,

UNE APPROCHE DIFFERENTE AU SERVICE DES FAMILLES DE MALADES D’ALZHEIMER

Lili Smart est une solution d’assistance connectée simple et innovante qui améliore la qualité de vie des malades d’Alzheimer et des aidants familiaux qui les soutiennent.

La solution se compose d’une montre connectée, d’une application dédiée aux aidants et de capteurs intelligents placés au domicile du malade, qui, couplés à des algorithmes d’intelligence artificielle analysent si tout va bien.

Lili Smart répond aux attentes des familles de malades en termes de sécurité bien sûr mais aussi en permettant d’organiser la vie autour du malade et d’en réduire les contraintes. Nous permettons également de stimuler le malade et surtout de comprendre son comportement lorsqu’il est en autonomie et d’analyser si tout va bien.

   

Source : Lili Smart

Téléchargez le dossier de presse ici dp-lili-smart-2016-07

E-clinic : les applications de la Clinique St Roch de Montpellier | Fédération de l’Hospitalisation Privée

 

L’E-SANTÉ, UNE RÉALITÉ À LA POLYCLINIQUE SAINT-ROCH DE MONTPELLIER

Installée depuis peu dans de nouveaux bâtiments flambants neufs, la Polyclinique Saint-Roch se devait d’être à la page sur les questions de l’e-santé. « Avec 15 000 passages par an en ambulatoire, ce qui correspond à un taux d’environ 80 % de prise en charge en ambulatoire de notre activité chirurgicale, nous avons réfléchi à comment faciliter le parcours de nos patients », indique Thierry Delande, en charge des services administratifs  et du parcours patient. Jusqu’alors les infirmières, suivant les recommandations, appelaient chacun des patients par téléphone à J-1 afin de checker les consignes pré-opératoires, et J+1 pour tracer les consignes post-opératoires. «Avec une centaine de passages jour, nous étions vite débordés. De plus, cette formule n’était pas non plus idéale pour les patients qui attendent d’être appelés. Aujourd’hui, nous disposons d’une application développée avec une société toulousaine et installée depuis octobre dernier. » Simple d’utilisation, le patient reçoit ses codes d’accès par sms lors de son inscription à la clinique. Il se connecte la veille de son intervention depuis son smartphone ou ordinateur et répond à un questionnaire à choix multiples. Ses réponses génèrent une alerte verte, orange, ou rouge qui arrive sur le tableau de bord des infirmières qui réagissent en fonction. « Cette application a été créée avec les chirurgiens de la clinique afin d’intégrer des spécificités de protocole. Nous recevons ainsi les informations dont nous avons besoin.» Une application ludique, qui améliore la prise en charge et qui est adoptée par près de 85 % des patients en ambulatoire.

 

Lire la suite sur  : E-clinic : les applications de St Roch | Fédération de l’Hospitalisation Privée

Le CHU et le carnet de santé intelligent AVIITAM – CHRU de Montpellier

Le CHU et le carnet de santé intelligent AVIITAM

Et si le patient était acteur de sa prise en charge chez son médecin en donnant en amont des informations sur une plateforme sécurisée. Ainsi gain de temps et optimisation de la consultation

Ainsi le médecin gagne du temps et optimise sa consultation. Cette hypothèse est devenue réalité grâce à AVIITAM. Pour créer cette plateforme, des médecins du CHU se sont associés à des partenaires techniques et industriels de l’Université et de l’Inserm.

 

 

Source : Le CHU et le carnet de santé intelligent AVIITAM – CHRU de Montpellier