TrueSmart, une montre intelligente qui veut tout faire

See on Scoop.ite-santé,m-santé, santé 2.0, 3.0

Alors que les premières montres intelligentes sont avant tout des accessoires compagnons pour smartphones, une start-up ambitionne de coiffer tout le monde au poteau en proposant une smartwatch complètement…

See on www.futura-sciences.com

Medicaments.gouv.fr – Une base de données publique des médicaments sera en ligne dès le 1er octobre – Ministère des Affaires sociales et de la Santé – www.sante.gouv.fr

See on Scoop.ite-santé,m-santé, santé 2.0, 3.0

Le médicament n’est pas un produit comme les autres

Le médicament contient des substances actives qui ont des effets sur votre organisme. Il est là pour soigner, mais s’il est mal utilisé, il peut être dangereux. Suivez la prescription de votre médecin ou les conseils de votre pharmacien.

See on www.sante.gouv.fr

Émergences Numériques : CONFERENCE SUR LA COMMANDE PUBLIQUE D’INNOVATION DANS LA E-SANTE

See on Scoop.ite-santé,m-santé, santé 2.0, 3.0

Le 1er octobre 2013 à Marseille (1/10 séminaire sur la commande publique d’ #innovation dans l’ #esanté avec @CNRSDA #tic #santé #paca http://t.co/mSHD7Y7YP7)…

See on emergences-numeriques.regionpaca.fr

Prescrire des applications aux patients pour éviter les consultations inutiles | Santé

See on Scoop.ite-santé,m-santé, santé 2.0, 3.0

Le Département de la Santé du Royaume-Uni a l’intention de demander aux médecins du pays d’encourager leurs patients à avoir recours à des applications mobiles pour suivre leurs signes vitaux et leurs symptômes dans toutes sortes de situations, de la grossesse au diabète, afin de réduire les consultations inutiles.

Le Département de la Santé indique qu’environ 15 000 patients, au Royaume-Uni, ont déjà recours aux applications de leurs téléphones mobiles pour transmettre des données à leur médecin.

Le Département de la Santé espère ainsi faire économiser des «millions de livres sterling» au système de santé public du pays (le National Health Service, ou NHS), et souligne qu’en augmentant la fréquence des transmissions de données vers les médecins, ceux-ci seront mieux à même de suivre l’évolution des symptômes de leurs patients atteints de maladies chroniques.

D’après un article publié dans le quotidien The Telegraph, le ministère de la Santé estime qu’environ 25% des personnes qui consultent le site et l’application mobile NHS Choices se rendent moins fréquemment chez le médecin que les autres. L’année dernière, l’application NHS Direct a été téléchargée plus d’un million de fois.

«Il y a tant de personnes qui emploient des applis de façon quotidienne pour rester en contact avec leurs amis, se tenir informés de l’actualité ou des horaires des transports en commun», explique le ministre de la Santé Andrew Lansley dans un communiqué. «Je veux juste banaliser l’utilisation d’applis pour surveiller sa pression artérielle, trouver le centre de soin le plus proche et obtenir des infos pratiques pour rester en forme. Avec davantage d’informations de ce type à portée de doigts, les patients peuvent vraiment se retrouver aux commandes».

Andrew Lansley a établi une liste de 500 applis et autres outils que le NHS envisage de recommander aux médecins pour les prescrire à leurs patients, mais le NHS attend des retours de l’opinion publique pour savoir quelles applis sont les plus pertinentes. Les critères de sélection sont le petit prix ou la gratuité, d’après le Telegraph

.

See on www.cyberpresse.ca

Immortaliser chaque moment de sa vie avec le « lifelogging » – FRANCE 24

See on Scoop.ite-santé,m-santé, santé 2.0, 3.0

FRANCE 24 Immortaliser chaque moment de sa vie avec le « lifelogging » FRANCE 24 Le lifelog est prometteur aussi dans le sport et la santé, par exemple pour enregistrer la vie des malades d’Alzheimer pour qu’ils la partagent avec leurs soignants, ou…

See on www.france24.com